tout-champion-pour-reussir-a-besoin-dun-coach

Tout champion pour réussir a besoin d'un coach

  • May 13, 2019
  • Actives Team
  • Témoignage

*Ce texte que vous allez lire, est un témoignage de l'entrepreneure émérite Mme Zoundi Patricia Epse Yao 

 

La Faveur c'est ce que tu n'as rien fait pour mériter et Dieu dans sa bonté infinie décide de te combler. Honneur Gloire et louange à toi qui est assis sur le trône. 


La sonnerie de mon téléphone vint interrompre la conversation que j'avais avec mon époux. Sur l'écran de mon téléphone s'affichait un numéro de téléphone fixe 22 4 xx xx. Au bout du téléphone j'entendis : « Bonsoir Mme Yao je suis ... de la Banque Mondiale. Mes collègues de Washington ont vu un peu votre parcours et après quelques investigations le choix a été portée sur vous pour ‘’pitcher’’ lors du sommet We-Fi. Vous serez deux femmes entrepreneures à intervenir. Seront présent à ce sommet 4 sénateurs américains, la Présidente de la Banque Mondiale, Le Président de la Banque Islamique de Développement et la délégation américaine sera conduite par Ivanka Trump fille et conseillère du Président Trump. Et ... »


Je n’entendais plus rien car mon esprit était ailleurs et je disais Merci Seigneur, Merci mon Dieu. Il termina « …pourriez être disponible semaine prochaine à nos bureaux d'Abidjan pour Call avec Washington ? ». Humm mon cœur se mit à battre et il termina « je vous envoie un mail pour le RDV. » J'en parle à mon époux et on prie.

 Je demande à mon père de me donner sa bénédiction. Je ne fais jamais une chose importante dans ma vie sans demander à mon père (Ma mère n'est plus de ce monde), sa bénédiction. J'en parle a sœur bien aimée Yabah Berthe Bognini-karbo qui décide de prier pour moi en prenant un temps de jeûne. Au fond de moi, je me disais : « hummm est ce que ce n’est pas un fake. Pourquoi moi ? » Le jour convenu je suis dans les locaux de la Banque Mondiale et la Call avec Washington se déroule très bien. Je cours informer ma famille de Stanford : Emmanuel Kitcher , mes business Coach Kweku Fleming , Constantin Salameh, Raja et Georges. Ce programme est formidable.

Je reçois un coup de fil de Raja qui me dit Patricia je suis à Abidjan et je te consacre un temps pour la préparation du pitch. Je suis fin prêtre. Une semaine avant l'événement, je reçois autre un coup de fil dont la voix m'est familière. C'est Kweku et je lui demande qu'est-ce que tu fais à Abidjan, il me répond je suis venu pour toi pour travailler ton pitch. Waouhhh j'avais les larmes aux yeux. Il ajouta, c'est un moment important pour toi et des occasions pareilles ne se présentent pas deux fois. Avant de partir il m'a dit une chose : « tu peux faire ton pitch en français mais le message le plus important pour toi ne laisse personne le dire à ta place ou le traduire. Je souhaite que tu t'exprimes en anglais. Je ne serais pas là ce jour-là mais ton coach que j'ai été sera de Cœur avec toi. Canaan land c'est une grande vision et je serais toujours là pour toi. »

 Le jour J, je suis hyper stressée. Dans le conducteur que j'ai reçu, il est marqué 30 minutes avant le début tu te rends à la salle VIP ou se trouvera les Sénateurs Américain, le Président de la BAD, la Présidente de la Banque Mondiale, le directeur Groupe USAID, le Vice-Président, Les Premiers Ministres des Pays suivant : ××××××× pour échanger avec eux et faire du networking. Ces moments me semblaient longs que pouvais-je dire à des personnes d'une si haute qualité ? En allant dans la salle je suis stoppée par une personne du protocole : « Mme c'est pour les VIP ». Un peu gênée, je répondis que dans mon conducteur on m'a signifié que je devais participer à une séance de networking avec les personnes suivantes et je mis à citer. Il me demande mon nom que je donne et il répond : « Toutes mes excuses. Mme vous pouvez y aller j'ai votre nom sur liste ». Une dame à quelques mètres de moi souffla : « Elle ne ressemble pas à son nom » (rires pourtant j'étais sapée , parfumée oh).J'étais assise et je m'interrogeais sur le comment le pourquoi qui fait que je me trouvais ici. Pendant 30 minutes J'étais en présente de personnes de très haut niveau mondialement quelle grâce. Cependant J'étais un peu timide dans mon coin je savais trop quoi dire. C'était un milieu différent de mon monde rural.

Quand vint le moment de mon pitch je commençai en français et vers la fin, je me suis souvenu de mon coach qui me disait le message le plus important pour toi ne laisse personne le traduire que ton anglais soit bon ou pas. Je regarde le Public je vois le Président Dr. Akinwumi Adesina il est anglophone, Ivanka Trump elle parle anglais, Présidente de la Banque Mondiale Anglais, les Sénateurs Anglais, je me lance dans le pitch en anglais je voulais pas laisser les collègues de Yves Kuyo et Guehi Sébastien traduire mon message en anglais. On sait jamais il peut dire ce que j'ai pas dit. Je me mit à “pitcher“ en anglais, l'inspiration venait de je ne sais d’où. J'ai entendu un tonnerre d'applaudissements.

Dieu m'a accordé sa faveur et a mis sur mon chemin mes coachs pour m'aider. Tout champion pour réussir a besoin d'un coach et les sportifs en savent quelque chose. Tu peux avoir accès à de formidables coachs en rejoignant le programme Stanford Seed. Tu es une entreprise au moins 3 années et chiffre d'affaires minimum 75 millions / an postule à ce programme qui m'a fait du bien. J'ai la possibilité de te recommander. Viens on va causer inbox car le délai est short. Click sur le lien pour postuler mais en attendant Go and learn english

https://www.gsb.stanford.edu/…/transformation-p…/west-africa

Commentaires